Phas(m)es
(Ghost generator)

Installation vidéo temps réel
Vidéo projecteur, ordinateur, rideaux de téâtre, blender, 2010




Ce travail fait écho à la préhistoire de la modélisation infographique, c’était en 1972 que Ed Catmull, le créateur de Pixar diffusait la première vidéo d’animation générée sur ordinateur. Ed Catmull modélisa sa main gauche en «fil de fer», une main qui sert le point comme pour suggérer que l’auteur est en train de s’emparer de l’outil. Dans Phas(m)es c’est l’outil qui prend le dessus sur la main laissant place au calcul de la machine. Les mouvements organiques générés par le calcul de la machine laissent apparaître des plis anthropomorphes. Un support de divination virtuel, décrivant les différentes phases d’apparition d’un spectre graphique. En phase de réalisation, il était question d’utiliser des modèles 3d libres de droits, des organes auxquels j’ai ensuite assigné des caractéristiques physiques du tissu.




2010, ENSA Bourges.



Jonathan Pêpe. 2014-2018