Interview écrite par Indira Beraud pour la revue FigureFigure.
https://figurefigure.fr/



_______________________________________________________________

Article extrait de BeauxArts Magazine

  • En s’appropriant les outils scientifiques – qu’il s’agisse de biologie ou d’informatique –, l’artiste démocratise les découvertes scientifiques, leur donnant ainsi un visage nouveau, questionnant leur application dans la société et les dangers ou bienfaits de leurs futurs usages. Quel rôle les objets connectés ont-ils à jouer ? Quelle relation intime peuvent-ils entretenir avec l’homme ? Telles sont les interrogations émergeant du projet Exo-biote de Jonathan Pêpe, présentant des sculptures-objets molles inquiétantes respirant dans une vitrine, à l’instar d’organes mi-robots mi-organiques.


 Jonathan Pêpe, Exo-biote (présentée au Fresnoy), 2015

Un projet qui n’aurait pas pu voir le jour sans une collaboration avec le centre de recherche Inria à Lille. Et les progrès de la science. Hybridité, clonage, corps post-humain, corps augmenté, changement climatique sont autant de questions que soulève la science, qui agitent les débats et dont s’emparent les artistes. Sondant l’esprit de notre temps, les artistes contemporains ne peuvent être à la traîne. Le renouvellement des formes et des idées de l’art va indéniablement de pair avec la science.

Par • le 28 novembre 2017
https://www.beauxarts.com/grand-format/art-et-science-en-symbiose/ 
_________________________________________________________________

Article extrait de Sciences et Avenir 

  • Quelques installations affirment plus fortement le lien avec la science : « Stalagmenes » en est un exemple frappant. Il s’agit d’une vidéo interactive née de la collaboration entre les artistes du Fresnoy-Studio national des arts contemporains Jonathan Pêpe et Thibaut Rostagnat avec le chercheur David Chavalarias (CNRS, Institut des systèmes complexes de Paris IdF). Une grotte et ses tunnels tortueux matérialisent un milieu et les « créatures » qui l’habitent et grandissent nourries par les échanges qui ont lieu sur les réseaux sociaux autour du changement climatique. Ces formes qui sont littéralement alimentées par les paroles des internautes rendent visible selon les artistes l’impact concret de l’attention collective portée sur une question débattue sur le net. A méditer, sans aucun doute !

Ecrit par  De Bei Andreina le 23.03.2018
https://www.sciencesetavenir.fr/decouvrir/safra-numeriques-a-amiens-l-art-est-digital_122366 

_________________________________________________________________




______________________________________________________________

Article extrait de Libération



______________________________________________________________

Article extrait de Libération

  • A l’aide d’une manette de jeu vidéo, la caméra avance dans des cavités souterraines. Des roches à l’esthétique 3D suintent, un dédale d’escaliers en pierre s’enchevêtre. Soudain, des phasmes blafards surgissent du plafond. Ces étranges créatures prolifèrent puis tombent comme des fruits mûrs, pour disparaître ensuite. Ces inquiétantes bestioles des profondeurs sont des «stalagmèmes». Des quoi ? Des stalagmèmes, un néologisme qui mixe «stalagmite» (une concrétion qui se forme sur le sol des grottes) et «mème» (un phénomène décliné en masse sur Internet). L’installation vidéo participative Stalagmèmes est le résultat d’une collaboration entre deux artistes issus de l’école du Fresnoy, à Tourcoing (Nord), Jonathan Pêpe et Thibaut Rostagnat, et un chercheur en mathématiques, David Chavalarias, spécialiste du big data. Ensemble, ils ont imaginé ces insectes figurant les débats de la tweetosphère sur le changement climatique. Organismes vivants connectés, ils s’autogénèrent en temps réel : naissent, se multiplient et meurent dans les limbes numériques.

Clémentine Mercier, 18/08/2017
http://next.liberation.fr/arts/2017/08/18/le-reve-des-formes-la-3d-aux-quatre-vents_1590708


______________________________________________________________




______________________________________________________________






______________________________________________________________


Inrockultibles
http://www.lesinrocks.com/2016/12/06/arts/demain-ile-a-villa-vassilieff-15-jeunes-artistes-inventent-futur-11884320/

______________________________________________________________

Humanoide.fr
https://humanoides.fr/exposition-pour-decouvrir-robotique-souple/

______________________________________________________________

Le Fresnoy, Studio National des arts contemporains
http://www.lefresnoy.net/panorama17/artwork/573/exo-biote/jonathan-pepe#artwork



Jonathan Pêpe. 2014-2018