‘Thurnheisser, Quinta essentia, Leipzig, 1574 ©BIU’ ( Théorie des humeurs).


Haruspices (Work in progress),2017-2019.
Installation  évolutive.

Avec Haruspices, Jonathan Pepe, propose une installation mêlant sculptures programmées et video qui cristallise notre imaginaire sur la relation de nos corps à nos outils de communication. Ces oracles, organes synthétiques, conçus via des outils numériques, seront connectés aux flux de données produites par des personalités politiques influentes à travers le monde. Leur spasmes seront des réactions à ces flux d’informations. Ces organes externes seront comme des extensions de nos corps, capables de divinations.

---

Ce projet part d’une volonté de préciser un travail engagé en 2014 et fini en 2015 : Exo-biote. Cette expérimentation visait à détourner des techniques développées en soft-robotique (robotique déformable). Pour Exo-biote, j’ai développé 6 prototypes générant chacun un mouvement propre. Cette méthode m’a permis d’appréhender diverses possibilités avec l’intention ultérieur de pouvoir extraire une de ces formes afin de la parfaire changeant ainsi la dimension des objets et le dispositif qui l’accompagne. Pour cette nouvelle version de l’installation, les objets déformables seront à l’échelle d’un buste humain moyen. 

Work in progress

Montages à partir de schémas scientifiques divers vectorisés , 2017-2018. 


Modélisations 3d, preview de l’installation, blender, 2018. 





Ce projet bénéficie du programme C2L3PLAY Interreg.

Partenaires : L’équipe DefRoSt, INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique), Numédiart, UMONS (Uninversité de Mons). Le Fresnoy, Studio National des arts contemporains.

Avec le soutien de : la DRAC haut-de-France du DICREAM (CNC, aide au développement et aide à la production) et de la SCAM (Brouillon d’un rêve, Pierre Shaeffer).

Ce travail bénéficie d’une aide de l’Etat gérée par l’Agence  Nationale de Recherche au titre du programme « Investissements d’avenir » portant la référence ANR-11-EQPX-0023 » et soutenu par le fonds européen de développement régional (FEDER) SCV-IrDIVE

Jonathan Pêpe. 2014-2018